lun. Juil 26th, 2021

Edition 2019 du festival international des arts et cultures Ifèdoun : Gilbert Akueson s’active à faire découvrir la cité des Idaacha

Le tapis rouge sera dressé aux richesses culturelles de la ville de Dassa-Zoumè  à partir de ce jour  19 septembre 2019 et va s’étendre  au 20 et 21 du même mois. À travers le festival international des arts et cultures Ifèdoun, promu par le polyvalent entrepreneur culturel, Gilbert Akueson, la cité des fils et filles Idaacha va être exposée pour le bonheur des curieux qui, au jour le jour, cherchent à en savoir un peu plus sur l’histoire des contrées du Bénin.

Gilbert Akueson est le responsable de l’association ‘’Tonassé’’ et président de la Fédération des associations et compagnies de danses endogènes du Bénin (Facdeb).  Artiste, percussionniste, danseur, chanteur, chorégraphe metteur en scène, le passionné des arts, Gilbert Akueson, au cours de cette édition 2019, entend faire la faveur à tous ceux qui feront le déplacement de la ville giratoire pour découvrir les rythmes et danses : Goumbé, Bolou, Kpohoundoro, la danse des chasseurs et autres. Cet événement à caractère touristique a également pour ambition de faire découvrir les coins pétris d’histoires et d’anecdotes dans la ville de Dassa. « Il y a pas mal de choses qui vont se passer lors de cet événement. Il y aura plein de surprises »  souligne le promoteur pour pointer du doigt les grandes innovations opérées à l’issu des précédentes éditions du festival. Il s’agit d’un événement, à en croire ses propos,  qui rassemble tous les acteurs intervenant dans le secteur de la musique traditionnelle que ça soit au plan national qu’international. Plus d’une vingtaine de groupes folkloriques vont répondre présents à l’invitation du promoteur Gilbert Akueson. Entre autres : le ballet Facdeb, l’association Tonassé qui sera présente avec sa troupe, les espoirs Zokpodoté de Ouidah seront également  au rendez-vous. À côté de tous ces groupes il y aura les groupes folkloriques des rythmes Idaacha qui vont aussi rivaliser d’ardeur pour émerveiller le public. Donc, les spectateurs auront droit à du Goumbé, du Kpohoundoro, du Tchingounmè, du Toba pour ne citer que ces rythmes. En marge des spectacles, les sites touristiques seront découverts à travers des visites.

By kultutv

kultuTv

GRATUIT
VOIR