jeu. Avr 22nd, 2021

La précarité des artistes en période de coronavirus

« Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de la culture » déclare l’Unesco.

Le 15 avril dernier était célébrée la journée mondiale de l’art. Pour l’occasion, l’Unesco a organisé un débat virtuel regroupant les acteurs du monde de l’art et de la culture. L’objectif était de pointer les difficultés rencontrées par les artistes et employés durant cette crise sanitaire. Dès lors, de nombreux problèmes ont été mis en lumière. Parmi ceux-ci, l’absence de mesures gouvernementales pour protéger les artistes africains. Ensuite, l’urgente nécessité d’établir la protection des droits d’auteurs. En effet, à la suite de la fermeture de toutes les galeries, les artistes doivent héberger leur contenu sur des plateformes payantes, qui s’enrichissent des ventes et bénéfices. Dès lors, il y a lieu de s’adapter aux spécificités et aux nouveaux modes de fonctionnement qu’offrent le digital. Cela pourrait passer par l’imposition de taxes aux GAFAM, qui bénéficieraient aux artistes. L’Unesco prévoit une réunion entre tous les ministres de la culture pour discuter de ces problématiques et tenter de les résoudre. Par ailleurs, la plateforme « RésiliArt » a été mise en ligne ce 15 avril afin de donner la parole aux acteurs de la scène artistique.

By kultutv

Laisser un commentaire

kultuTv

GRATUIT
VOIR