jeu. Oct 21st, 2021

Event : Vendredi prochain, ELIFAZ promet du feu pour l’édition 2 de “LA GRANDE RÉUNION FAMILIALE 2”.

Event : Vendredi prochain, ELIFAZ promet du feu pour l’édition 2 de “LA GRANDE RÉUNION FAMILIALE 2”.

Juda Sion LAGBENOU

Jamais un sans deux! Plus d’un an après le fulgurant succès de son événement “La Grande Réunion Familiale“, l’humoriste béninois Elifaz revient à la charge avec la deuxième édition qui s’annonce très bouillante vu les sujets à l’ordre du jour. Après Cotonou, c’est la commune de Sèmè Podji qui va accueillir ce grand événement. Ainsi, le Vendredi 25 Septembre à partir de 20h, tous les fils et filles du pays sont massivement conviés à l’Espace Ochola (non loin du Carrefour Sèkandji) qui va servir de cadre pour abriter cette rencontre inédite. Le prix d’entrée est fixé à 5000f pour un show époustouflant de ELIFAZ qui aura à ses côtés les humoristes et comédiens Kpiten Virus, Petit Garçon, Pachéco, De Jésus comédie club, Sam Le Terrible...

Qu’il vous souvienne que l’édition 1 qui s’était tenu au ciné le Bénin un 03 août 2019 avait connu un succès franc au point où la chaîne nationale ORTB a diffusé plus tard la scène en intégralité. A voir de plus près, la période sanitaire pénible que nous traversons aurait pu décourager Elifaz à tout laisser tomber mais sa détermination et son amour pour son art sont plus forts que le coronavirus et dans le respect strict des gestes barrières, la Grande Réunion Familiale 2 couplée à l’anniversaire d’Elifaz se tiendra pour le bonheur du grand public.

Bénin-Caraïbes : au Mi Kwabo, on sublime la cuisine africaine

Dans son restaurant parisien ouvert récemment, Mi Kwabo, le jeune autodidacte Elis Bond propulse les produits africains et caribéens dans les hautes sphères de la gastronomie.

On l’attendait depuis longtemps le chef qui pourrait faire le grand écart entre cuisine africaine et gastronomie. Il est enfin là, et son profil a tout pour surprendre : il est jeune (28 ans depuis le 31 mars), n’a jamais travaillé sous les ordres d’une pointure étoilée, n’a validé aucune formation professionnelle et a forgé son style seul. Ou presque. « Je me suis beaucoup inspiré de l’émission de télé américaine Chef’s Table, qui passait sur Netflix et qui présentait de grands chefs internationaux », concède Elis Bond. Et son épouse, Vanessa, de préciser : « Il a tellement regardé certains épisodes qu’il est capable d’en citer des passages entiers par cœur ! »

Gambela Market, la marque qui veut dépolluer le wax

Très prisée, la production du wax est jugée nocive pour l’environnement. Certains acteurs comme la marque parisienne Gambela Market se tournent donc vers l’upcycling, ou l’art de récupérer des chutes pour créer des vêtements originaux.

Le succès du wax n’est plus à prouver dans le secteur de l’habillement. Pourtant, à l’heure de l’urgence écologique, de nombreuses étoffes sont imprimées en Chine selon des techniques moins durables que l’original tissu hollandais. Et parcourent des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à Château Rouge, quartier emblématique de la vente de tissus afros à Paris. Niveau empreinte carbone, on repassera.

La cire utilisée pour garantir la bonne impression des motifs colorés est quant à elle assez nocive pour l’environnement, puisqu’elle finit par s’écouler dans l’eau. Même constat du côté des teintures, qui depuis l’industrialisation de la technique, sont majoritairement composées de colorants chimiques.

kultuTv

GRATUIT
VOIR